COLLEGE DES FICHES

Faisant l’interface entre une zone existante à forte densité, occupée par des parallélépipèdes, et une zone en devenir à bâtiments ponctuels aux géométries irrégulières, l’articulation libre de deux volumes orthogonaux permet au bâtiment de se démarquer et d’acquérir, par son architecture, une identité unique dans son contexte. Le caractère de bâtiment public est d’autre part affirmé par la simplicité de son expression et une répétition modulaire de larges baies vitrées, qui laissent transparaître la variété d’activités au sein des classes ou des espaces de circulation.
Le bâtiment devient un repère dans le quartier.