ERNEST PICTET

L’intervention a consisté à recouvrer, pour les remettre en valeur, les motifs architecturaux et décoratifs d’origine de l’appartement, au premier étage d’un immeuble du début du XXe siècle : parquets, soubassements, corniches et moulures sont remis en état, décapés, vernis ou repeints.
Les insertions nouvelles sont quant à elles traitées de manière contemporaine (réfection de salles d’eau, agrandissement de cuisine), avec des sols en béton ciré, des menuiseries laquées et des revêtements muraux à la chaux.