GENTHOD

Notre projet fait référence, par la simplicité de sa proposition, la répétition de modules constructifs, et son choix de matériaux, à certaines bâtisses de type agricole. La disposition des bâtiments, autour d’une cour unique/travée centrale, relève elle aussi de constructions rurales.
Car il s’agit de conserver le caractère champêtre du lieu.
Cette analogie est renforcée par la silhouette des bâtiments, qui évoque les imposantes toitures inclinées et les pignons de fermes ou de granges se détachant d’un horizon de prés. Et le bardage vertical en bois des façades, peint en vert foncé, s’établit en contrepoint de l’important cordon boisé, en périphérie du site.
En cela, le nouveau Centre de voirie et pompiers vient s’inscrire, à Genthod, comme un élément paysager. Sa volumétrie et son traitement architectural lui confèrent de plus l’identité d’un bâtiment public.