LA SAGE

Le chalet fait partie de ces petites granges-écuries du val d’Hérens, aujourd’hui désaffectées mais dont le caractère patrimonial est protégé. Sur deux niveaux et d’une emprise au sol d’environ 30 m2, ces structures servaient autrefois, en été, d’étables provisoires et de grenier à fourrage. Les transformations ont impliqué de construire une ossature en bois, isolée, à l’intérieur même des murs en rondins existants et sous toiture, tandis que le rez-de-chaussée inférieur était excavé, et son périmètre renforcé par des murs en béton avec isolation périphérique. Côté amont, un appendice abritant l’escalier fait office de mur paravalanche. C’était là une exigence liée au permis de construire, et son traitement – en béton brut et dans une géométrie à facettes et redents – est à lire à l’échelle du paysage.
Les travaux ont été entrepris au fil des étés, de 2012 à 2014.